Dimanche 3 décembre 2000 / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Virage folk-rock pour LA VESSE DU LOUP

Après quatre ans d'absence, le groupe La vesse du Loup revient sur disque. Le quintette propose un album éponyme de style folk-rock plutôt que d'inspiration traditionnelle.
SERGE DROUIN

«Nous avons mis un an et demi de travail à préparer ce disque. Personnellement, j'ai écrit les chansons, fait la préproduction du disque et en ai assuré la réalisation, la pochette (sous forme de pages d'un journal). Je me suis payé la traite…» note le leader du groupe, Mario Breault.

Nouvel album

Au cours de ses années d'absence, La vesse du Loup n'a pas chômé en travaillant son nouvel album et en subissant des changements au sein de ses membres. Aujourd'hui, outre Breault, le groupe est formé d'Éric Breton (percussions), Tommy Gauthier (violon), Daniel Lacoste (guitare et mandoline) et Jonathan Marion (basse).

Sans tourner le dos au folklore et à la musique traditionnelle, la vesse du Loup, avec ce disque, donne davantage dans le folk, le rock et même les influences celtiques. «Même si on ajoute un nouveau son, il y aura toujours du violon et de la mandoline dans nos chansons. En élargissant notre son, on souhaite que nos chansons aient une plus longue vie qu'à l'habitude. Il ne faut pas se le cacher, la musique traditionnelle est surtout jouée dans le temps des Fêtes. On aimerait déborder de cette période» souligne M. Breault.

Duguay

La seule chanson d'inspiration traditionnelle du disque est cette reprise de La Bitte à Tibi, de Raoul Duguay.

 

«C'est une chanson qui me rappelle mes années de cégep, qui a traversé le temps, qui donne au groupe cette ambiance de party qu'on veut toujours garder», ajoute le musicien.

Le reste des pièces du disque parle de harcèlement sexuel, de jalousie, de la suite de l'effondrement du mur de Berlin, du nouveau siècle qui vient de commencer.

Au cours des prochaines semaines, La vesse du Loup offrira quelques spectacles dans la région de Lanaudière, région natale de M. Breault. Après les Fêtes, le groupe tentera d'inscrire davantage de spectacles à son agenda. «Je m'occupe pas mal de tout. Je ne peux tout faire. Là, je me suis occupé du disque. Après les Fêtes, ce sera au tour des spectacles», conclut M. Breault.

 
Accueil - légende - meute - principaux fait d'armes
discographie - presse

Infos/contact : Mario Breault au 450-898-6488

vesseduloup@me.com