Les Masques

 

Méfiez-vous bonnes gens, car la bête a quitté son antre. De fait, on l'a surprise hier rôdant dans les ruelles du bourg voisin. Le loup, dit-on, aurait déserté son vert bocage pour monter sur les planches et se donner en spectacle sur la place publique. L'impudent aurait poussé la hardiesse jusqu'à commettre un son pour le moins compromettant : La vesse du Loup. L'animal est rusé, il a plusieurs cordes à son arc : mandoline, violon, guitare. Il chante et tape du pied même.

La sainte allégorie de Mario

En cette fin de siècle apocalyptique, l'indigence semblait le lot d'une génération perdue. Pas plus qu'un autre, sire loup n'échappait aux affres de la crise. Lui qui, naguère, se tarquait de ne se sustenter que d'original et de caribou, il lui arrivait maintenant de bouffer du granole et parfois même du récupéré.

A sa grande surprise il ne s'en portait que mieux. Tant et si bien qu'un jour il fut pris d'une irrésistible envie de danser. Désertant son vert bocage, il se dirigea d'un pas guilleret vers le bourg voisin. Afin de ne pas effrayer les villageois, la bête avait revêtu une cape et un masque de bal. Dans la rue on pouvait entendre les mandolines et les violons égayer un quelconque sabbat.

Il se mêla si adroitement aux noceurs et démontra un tel entrain qu'on ne tarda pas à lui demander de monter sur le tréteau pour chanter quelque chose. L'animal n'avait surtout pas prévu la chose et se retrouva sur les planches aux prises avec une violente panne d'inspiration.

La précarité de sa situation eut tôt fait de se répercuter sur son nouvel équilibre gastrique. C'est en cherchant ses mots que sire Loup délivra la vesse la plus tonitruante qu'on ait entendue depuis Pantagruel.

Sire le loup
La foule en délire lui accorda subito une monstrueuse ovation et on eut vent que la critique officielle fut également unanime. Jugeant qu'il avait suffisament abusé de son public, il se retira le plus discrètement qu'il put.

Ah ! me direz-vous, tout cela n'est que du folkore!
Aussi, je vous répondrai simplement de prendre garde aux morsures car le fauve a un faible pour les oreilles.

Accueil - légende - meute - principaux fait d'armes
discographie - presse

Infos/contact : Mario Breault au 450-898-6488

vesseduloup@me.com