En Passant par les épinettesÀ la campagneSur le bord des ÉtatsLa vesse du Loup

 

En passant par les épinettes

En passant par les épinettes


Autres titres

La p'tite Vie
ou Les déboires d'Armand

Les clefs de mon pays
Un beau Dimanche au soir
En passant par les épinettes
A la table de mes amis
Malheureux St-Maurice
La chèvre du grand
Ris donc la ridée
La fille à Baptiste
Le Brandy des verret
ou Le Step à Johanne
Le beau page

Écouter l'extrait
  Écouter l'extrait

La fille à Baptiste (Traditionnel)

J'étions dans un village étranger,
On m'invita pour aller au bal.
On m'avait dit pour m'encourager
Qu'on me présenterait une compaqnée.

J'ai commencé à me stocker,
Partant de la tête jusqu'aux pieds :
J'avais mis ma culotte de toile fine,
Aussi ma veste en porceline;
Avec ma casquette de trente sous,
J'avais pas l'air trop d'un voyou.

J'ai continué de me stocker,
Partant de la tête jusqu'aux pieds :
J'avais mes souliers à boucles blanches
Aussi mon habit à l'avenante :
Avec ma chemise à collet blanc
J'avais pas l'air trop habitant.

J'ai continué de me stocker,
Partant de la tête jusqu'aux pieds :
J'avais ma belle montre de deux piastres,
Aussi ma chaîne faite en filasse
J'avais mon doigt pour la loquet,
j'étais pas pauvre comme y pensaient.

En arrivant à la veillée,
On me présente ma compagnée :
C'était plus la p'tits fille à Baptiste,
Elle pesait quatre-cent-trente-six
Quand je me suis vu à ses côtés,
j'étais jeune homme bien démonté.

Elle commença ses compliments,
Imaginez-vous une fille quatre-cent.
C'était plus des p'tits complimentages,
Sans parler de l'abordage.
Quand je me suis vu à ses côtés,
Je me senti le maigre des fesses trembler.

Tout en causant, elle me lâche un pet
Et moi je saute sur ma casquette.
D'un saut d'un bond, je fus dehors
Imaginez-vous si ça sort !
Je courais avec tant d'intérêt
Que je m'enfargeais dans mon collet.

Tout en courant, je me suis détourné:
J'aperçu la grosse courir après moé.
j'ai redoublé tout mes efforts,
Soit pour la vie, soit pour la mort.
Mes chers amis, j'ai tant couru,
Qu'aujourd'hui, j'en suis morfondu.


Gilles : voix
Les Noceurs : réponses.
Cette chansonnette tragi-comique, Gilles la tient de François Melançon, originaire de Crabtree Mills. L'échange eut lieu lors d'un séjour à Yellow Knife, dans les territoires du Nord-Ouest
Vers la présentation de l'album
chanson précédente

chanson suivante
chanson suivante

Accueil - légende - meute - principaux fait d'armes
discographie - presse

Infos/contact : Mario Breault au 450-898-6488

vesseduloup@me.com