En Passant par les épinettesÀ la campagneSur le bord des ÉtatsLa vesse du Loup
 

En passant par les épinettes

En passant par les épinettes


Autres titres

La p'tite Vie
ou Les déboires d'Armand

Les clefs de mon pays
Un beau Dimanche au soir
En passant par les épinettes
A la table de mes amis
Malheureux St-Maurice
La chèvre du grand
Ris donc la ridée
La fille à Baptiste
Le Brandy des verret
ou Le Step à Johanne
Le beau page

Écouter l'extrait
  Écouter l'extrait

Un beau Dimanche au soir (traditionnel)

Un beau Dimanche Au soir
M'en allant voir ma blonde.
Je la voyais, Je l'entendais Chanter
La voix de ma maîtresse, mais les portes sont barrées.

J'arrive à sa porte.
Trois petits coups 'je frappe:
- Ouvrez,ouvrez la belle, si vous m'aimez
Je suis venu ce soir, mais c'est pour vous parler.

La belle sur son grand lit,
La tête à la fenêtre:
-Mon beau galant, tu es encore ici!
La rosée est trop fraîche pour y passer la nuit.

- La belle si tu m'aimais
Comme tu me l'as fait voir,
Je passerais la nuit auprès de toi.
Oh toi! Jolie brunette, mon coeur désire que toi.

- Si je savais chanter
Comme le rossignol chante,
Je chanterais une chanson d'amour.
Oh ! Adieu donc la belle, oui adieu pour toujours.


Texte : traditionnel
Arrangement : Gille Catin
Gille : voix et guitare
Mario : guitare
Denis Fréchette : accordéon piano
Cela se passait à St-Côme, pendant un réveillon de noël chez Jacques Venne. Au lever du jour, sa belle soeur, Clémence Gagné-Venne, douée d'une voix admirable, a fait impression parmi l'assemblée en chantant cette douce complainte. Témoin privilégié de cette scène, Gilles essaie ici de nous en rendre l'essence.
Vers la présentation de l'album
chanson précédente

chanson suivante
chanson suivante

Accueil - légende - meute - principaux fait d'armes
discographie - presse

Infos/contact : Mario Breault au 450-898-6488

vesseduloup@me.com