En Passant par les épinettesÀ la campagneSur le bord des ÉtatsLa vesse du Loup

En passant par les épinettes

En passant par les épinettes


Autres titres

La p'tite Vie
ou Les déboires d'Armand

Les clefs de mon pays
Un beau Dimanche au soir
En passant par les épinettes
A la table de mes amis
Malheureux St-Maurice
La chèvre du grand
Ris donc la ridée
La fille à Baptiste
Le Brandy des verret
ou Le Step à Johanne
Le beau page

Écouter l'extrait
  Écouter l'extrait

Les clefs de mon pays

(dédié à Félix et René)

Les beaux parleurs se sont tus,
endormis sur leurs lauriers.
A peine chiâlé une couple d'années,
le temps d'emplir leur grenier de blé.
Mais où sont donc ces beaux chanteurs
Qui réclamaient la liberté ?
Dans l'temps je pouvais juste chanter,
j'avais pas l'âge d'aller voter.
Me v'là devenu universitaire,
j'ai un logis rue St-Denis.
Pour ça j'ai quitté la terre
Où mon grand-père avait grandi.
J'y ai vu mes oncles en 80
Scander bien haut qu'on pouvait bien
dire OUI, devenir indépendant,
se tenir debout, faire face au vent.
Ils se sont essoufflés pour rien,
c'est pas tout l'monde qui semblait prêt.
A se cracher dans les mains,
Laver l'injure qui souillait...

Il va falloir se prendre en main,
se lever de bonne heure demain matin
Ah ! C'est ben beau de gagner son pain,
mais arrive un temps
où faut aller un peu plus loin.
On a assez mis d'eau
dans notre vin...
Quessé qu't'en penses,
toé qui ne dit jamais rien...

Et puis j'ai vu porter en terre
deux de ceux qu'on nomme grands,
des laboureurs de notre pays vert,
des grands "six pieds" dans le coeur des gens
les deux grand pères ont dételé.
Jimagine qu'ils se sont pas retournés,
ils avaient bien assez semé
pour le peu qu'ils ont récolté...

On a un pays à se donner,
me semble qu'on la ben mérité.
Ah ! C'est ben beau le grand Canada,
mais c'est icitte
que mes ancêtres ont débarqué.
Ca fait assez longtemps
Qu'chu à loyer... hey, hey.
j'm'en vas chercher
les clefs de mon pays...

De l'autre côté de l'Outaouais
y'a de brave gens, de bons Anglais
qui sont resté un peu bornés,
qui continuent de nous rabrouer.
Mais depuis queq'temps je sens dans l'air
La volonté de ceux qui sont fiers
de leurs racines et de leur lanque,
qui vont se lever pour se défendre !



Texte et musique : Mario Breault
Arrangement : La vesse du Loup

Mario : voix principale et guitare
Dany : voix et mandoline
Rémi : violon
Gilles : guitare.


Vers la présentation de l'album
chanson précédente

chanson suivante
chanson suivante

Accueil - légende - meute - principaux fait d'armes
discographie - presse

Infos/contact : Mario Breault au 450-898-6488

vesseduloup@me.com